Li clapète èt l’polèt

 

Comédie gaie en trois actes d’Emile et Yvonne Stiernet, d’après «La perruche et le poulet» de J. Popplewell

et R. Thomas

 

Avant-goût :

 

L’action se déroule dans l’Etude d’un notaire où trône celle qui en est l’âme, la charmante, romanesque mais combien bavarde standardiste Mademoiselle Alice. Un meurtre va être commis. Mais problème… le corps disparaît. Mademoiselle Alice va essayer de mener l’enquête en compagnie d’un inspecteur bourru mais sympathique. Qui a pu commettre le crime ?... Entre un patron autoritaire, une secrétaire vieille fille refoulée, une employée sexy et un clerc séducteur… 

 

Note :

 

Ce n’est certes pas un drame ni une pièce policière même si on parle d’assassinat  et de cadavre… Il s’agit d’un vaudeville car les coups de théâtre et les éclats de rire se succèdent à un rythme effréné.

 

Suite à la scène :