Å Bal masqué, olé, olé…

Comédie gaie en trois actes de Thierry De Winter, d’après « Au bal masqué, olé, olé »

de Christian Rossignol

 

Avant-goût :

 

Estelle est la collaboratrice de la ministre du Redressement progressif, Madame MaggySophie Jambon-Bouchez (ça ne s’invente pas !). Pour ce faire, elle occupe la première partie d’un duplex dont la seconde est strictement réservé à la ministre elle-même et… à son chauffeur chargé de « soigner » la chère ministre atteinte d’une nymphomanie terriblement exigeante... Pour une petite fête intime, on a décidé d’inviter un acteur du « porno »…

 

Note :

 

Qu’on se rassure !... Le sujet est traité façon théâtrale. Du plaisir, les spectateurs en prendront en suivant les       péripéties        des intervenants. On va s’amuser et rire avec    Maggy-Sophie Jambon-Bouchez… Thierry De Winter       nous    signe   une adaptation certes un peu osée quant au thème abordé mais finalement, n’est-ce pas ça aussi le théâtre wallon, quand il sort un peu des sentiers battus.


Suite à la scène :