Sûti ou makrê

Sûtî ou makrê

Comédie gaie en trois actes de G. Simonis et J. Gérard

Résumé :

Djîle Manôye est un commerçant ambulant de fruits et légumes. C’est un bon bougre, jovial, qui ne se prend pas la tête outre mesure, même si à la maison c’est sa femme Félicîye qui « porte le pantalon ». Néanmoins, quelqu’un l’exaspère au plus haut point : son voisin Dj’han Labèye, dit « Sétot ». Et pour cause ; c’est le genre d’homme qui prétend tout connaître mieux que quiconque et qui aime en faire étalage !... Pour parer les coups, Djîle sait dans quel domaine il peut attaquer Sétot : le jeu. Acharné parieur, Sétot boit littéralement toutes les recommandations de Djîle quand il s’agit d’obtenir les numéros gagnants… Car Djîle en rajoute : il a le don de vision en la matière. Sétot râle mais croit Djîle ; Djîle jubile. Mais voici que les Manôye partent en vacances… Ils chargent Sétot de veiller sur leurs biens en leur absence…

Note :

On devine que c’est une comédie plaisante, qui met en scène des gens bien de chez nous et on ne sait des deux personnages principaux qui est « sûtî » ou « makrê ». On trouve dans cette farce l’esprit « bråcleû », cher au Wallon qui a toujours envie de « couyoner » l’autre…

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.

Accepter