Mi mame c’est lu

Mi mame c’èst lu

 

Comédie gaie de Christian DERYCKE, adaptée par Jean THOUNE

 

Résumé :

 

Max vit un peu en marge de la société ; il est artiste-peintre, sans revenus déclarés. Il joue beaucoup. Il partage avec Laure, sa bonne amie, un appartement d’une vieille maison de Maître située à Fléron. Au premier étage du même immeuble, habitent Bruno et Manon, des amis de Max.

 

Cela fait douze ans que la maman de Max est partie vivre en Colombie. Avant son départ et pour lui faire plaisir, Max était entré au séminaire… Seulement, il n’a jamais pu se faire à cette vie trop austère pour lui. Après trois mois, il quittait le séminaire, tout en laissant croire à sa mère qu’il était devenu prêtre. Et pour cause, il ne veut pas perdre l’argent que celle-ci lui verse pour ses « bonnes œuvres ».

 

Contre toute attente, voici que sa mère débarque… méconnaissable…